Asie

Comment faire le canard laqué et Riz cantonais ?

Le Canard laqué et Riz cantonais est une spécialité traditionnelle d’Asie très appréciée partout dans le monde. Quelle est la spécificité de ce plat et comment réussir à bien le préparer. Le goût dépend de la cuisson et nous avons parfaitement le droit de revisiter la recette en question à notre goût. Seulement, quelques étapes sont à suivre. Les deux plats sont très faciles à préparer. Et les ingrédients requis ne sont pas nombreux. 

Un riz cantonais suivant les règles de l’art culinaire

Le riz cantonais est un plat à base de riz. Chacun peut ajouter les ingrédients qui les plaisent. Seulement, quelques principes sont à respecter pour que le goût soit au rendez-vous. D’après les traditions asiatiques, le plat est toujours constitué de petits pois, du maïs doux, du curry, des carottes et des œufs. Si nous ne sommes pas allergiques aux crevettes, l’ajout peut apporter une touche plus exotique. Certaines personnes intègrent des charcuteries et du fromage à la liste. Tous les légumes devront être coupés en dés pour assurer l’aspect esthétique. Le riz moelleux doit être cuit à part avec les carottes et les petits pois. Il est important d’égoutter une fois que le riz est cuit. L’oignon finement ciselé doit être cuit avec de l’huile. De l’eau doit être ajoutée pour le laisser fondre entièrement. Les autres ingrédients devront être intégrés tels que la sauce soja, le gingembre, la sauce d’huître. Le tout doit être rajouté avec le riz et laisser revenir sur le feu pendant quelques minutes. Les œufs doivent être cuits à la façon « œufs bouillés » et assemblés au riz. Le riz cantonnais peut être servi. 

Le secret pour réussir le canard laqué

Nous devons avouer que la préparation du canard laqué est assez compliquée, mais la saveur et le goût obtenu en valent la peine. Pour réussir la recette, il faut se tenir à toutes les étapes et à la durée de chaque cuisson. Avant tout, nous devons préchauffer notre four à 180°. La peau du magret de canard doit être incisée grâce à un couteau très aiguisé. Le laquage peut être préparé avec le miel liquide, la sauce soja, la sauce hoisin et les épices 5 parfums. Le poêle doit être chauffé et le magret peut être mis dès que l’huile chauffe. La cuisson prend fin que lorsque le côté peau du magret vire au doré. Nous mettre le canard dans un plat adapté au four et le laquage sera badigeonné toujours sur le côté peau. L’administration est plus pratique à l’aide d’un pinceau. Le tout doit être enfourné avec une température de 160° entre 3 et 4 minutes. Cette opération doit reprendre 4 fois successives jusqu’à ce que la peau soit complètement caramélisée. Le laquage doit être préparé un peu en avant et le magret assaisonné à sa laque peut être conservé au réfrigérateur un jour en avant.

Une fois que les deux principales recettes sont préparées, nous pouvons les servir ensemble. Le Canard laqué et Riz cantonais est plus recommandé en plat de résistance.