Reste du monde

L’orge, l’ingrédient magique de la bière

La bière est l’une des boissons les plus appréciées dans le monde et la France ne fait pas exception à la règle. Depuis quelques années, nous avons pris conscience du fait que notre alimentation avait un impact direct sur notre santé et que nous nous alimentions mal. Dès lors, la transparence sur ce que l’on consomme est devenue notre préoccupation première. C’est pour cela que, même si on adore la bière, savoir de quoi elle est faite n’est pas un luxe. L’orge est l’un des ingrédients de la bière?; c’est même l’ingrédient magique qu’on utilise pour sa fabrication.

L’orge : qu’est-ce que c’est??

L’orge est une céréale que l’on cultive tout au long de l’année et qui contient de l’amidon et des sucres en grande quantité. C’est une céréale que l’on utilise pour la fabrication de bière artisanale ou industrielle. L’ingrédient principal utilisé par les brasseurs pour la conception de la bière, c’est donc l’orge. Il est présent dans de grandes proportions dans cette boisson ancestrale. L’orge est une céréale qui joue plusieurs rôles dans la préparation des bières que l’on retrouve sur mabiereartisanale.fr. Il existe deux types d’orges : l’orge 2 rangs et l’orge 6 rangs.

Les deux sont cultivées à différents moments de l’année et ont leurs caractéristiques propres. L’orge à 6 rangs est plus économique que celui à 2 rangs, mais ce dernier est de meilleure qualité, c’est donc celui-là qui est le plus souvent privilégié par les brasseurs de bière artisanale. Pour remplir son rôle dans la préparation de la bière, l’orge doit subir un traitement : le maltage.

Le maltage, une étape où l’orge révèle son potentiel

Les graines d’orge ne sont pas utilisées crus pour la fabrication de la bière?; ils font l’objet d’un maltage. Cette étape consiste à tremper l’orge dans de l’eau afin de le rendre humide et de lui permettre de germer. Une fois que l’orge a germé, après un long moment dans l’eau et un long moment à température contrôlée, elle est torréfiée comme le café et change de couleur. Le but de ce maltage est d’obtenir le malt de la bière. Ainsi, le malt dont on entend souvent parler est de l’orge maltée, mais d’autres céréales peuvent être utilisées.

Le riz, le sorgho, le millet peuvent remplacer l’orge, mais aucune de ces céréales n’est suffisamment riche en amidons et protéines. C’est la raison pour laquelle c’est l’orge qui est utilisée le plus souvent.

Le rôle du malt dans la préparation de la bière

Le malt est l’ingrédient qui donne sa couleur et son goût caractéristique à la bière. Parce que l’orge a été maltée, les amidons qu’elle contient se transforment en sucres complexes qui sont à leur tour transformés en alcool. Lors de la phase de torréfaction, l’orge peut être brûlée jusqu’à devenir blond, brun, ou noir. La couleur de l’orge détermine la couleur de la bière. Mais plus l’orge est brûlée, plus le goût de la bière sera intense. L’orge permet donc d’avoir de la bière alcoolisée, un goût brûlé ou non, une texture légère, et une couleur particulière. C’est une véritable magie qui s’opère grâce à ce seul ingrédient.